It's only fair to share...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Si vous êtes un des associés de Joseph Kabila, vous êtes en train de perdre votre argent. Le message du Gouvernement des EU est univoque. En imposant des sanctions sur deux membres de l’anneau intérieur de Kabila c’est une décision à effet immédiate. Ils ont été mentionnés sur la liste noire de OFAC et OFAC est l’une des plus puissantes agences du Gouvernement des EU. Toute personne qui entama des affaires avec les alliés de Kabila sera considérée par les EU comme un ennemi. Les associés de Kabila sont devant un dilemme: supporteront ‘ils celui-ci, en risquant leurs fortunes, ou le quitteront ‘ils, en sauvant leur argent et leur liberté ? Ils doivent décider vite, le régime de Kabila a terminé son temps.

 

Pourquoi le Problème des Sanctions

Le 28 Septembre 2016, le Gouvernement des Etats Unies a imposé des sanctions contre deux fonctionnaires supérieurs de République Démocrate de Congo (RDC), Gabriel Amisi Kumba et John Numbi.

Le Gouvernement des EU a envoyé un message fort. C’est le dernier avertissement : Le Président Joseph Kabila doit démissionner et doit arrêter de s’accrocher du pouvoir en utilisant la violence et la répression. Mais loin d’être un geste symbolique, la décision du Gouvernement des EU a un effet immédiat et profond.

Comme résultat des actions des EU, les fortunes d’Amisi et de Numbi ont été bloquées. Toutes leur transactions en US$ sont passibles d’être bloquées ou gelées. Tous leurs comptes bancaires internationaux sont gelés. Les personnes des EU ont interdiction de faire opérations avec ceux-ci.

 

OFAC chassera les alliés de Kabila

Amisi et Numbi ont été ajoutés sur la Liste des Citoyens Spécialement Désignés [Specially Designated Nationals SDN] (CSD). La liste CSD est une publication de l’Office de Contrôle des Fortunes Etrangères [Office of Foreign Assets Control-OFAC], qui publique la liste des citoyens et des organisations dont les propriétés sont bloquées par différentes programmes de sanctions administrées par OFAC.

OFAC est une agence d’intelligence et d’exécution forcée financière du Département de la Trésorerie des EU chargé de planification et exécution des sanctions économiques et commerciales.

Autrefois une obscure agence dans le sein de la Trésorerie des EU, OFAC est devenu une des plus puissantes agences des EU. En opérant sous les auspices de l’Office de Terrorisme et Intelligence Financière, OFAC est composé premièrement de professionnels en intelligence et de jouristes. Les sanctions ont devenues un instrument de premiere ligne de la politique etrangere des EU. OFAC est un majeur levier de la politique etrangere du Gouvernement des EU.

 

Combien puissant est’ il OFAC?

OFAC a l’autorité sur toutes les transactions qui ont lieu dans les EU, y compris tous les paiements en US$ n’importe qui fait ceux-ci, qui ont ou ils n’ont pas une présence en EU. Il poursuit l’identité des institutions financières étrangères qui font des affaires avec les parties sanctionnées par OFAC.

Si Amisi et Numbi ont des comptes bancaires internationaux, meme en succursales ou agences de banques internationales en RDC, ces comptes seront bloqués ou gelés. N’importe qui fera des affaires avec Amisi ou Numba sera regardé par les EU comme effectivement « faire commerce avec un ennemi ».

Les alliés de Kabila sont sous une pression énorme. Ils doivent décider s’il est favorable supporter un régime qui meurt. C’est juste une question de temps avant que les EU élargissent les sanctions, en ajoutant autres fonctionnaires supérieurs du gouvernement, les cadres de la sécurité et de l’intelligence sur la liste noir de l’OFAC.

 

 

It's only fair to share...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn